Explore Noblesse, Lorraine, and more!

Position des armées sur le champ de bataille de Bouvines

Position des armées sur le champ de bataille de Bouvines

Wappen von Wolfegg

Wolfegg - Wappen von Wolfegg (coat of arms, crest)

L'infanterie : Le corps d'infanterie avait trois dispositifs de combats : en ligne de front sur quelques rangs formant une sorte de rempart ; en cercle très en usage chez les Suisses, employé par les Français à Bouvines ; en bloc comme la bataille en forme de quadrilatère, auquel s'ajoute un triangle d'hommes faisant face à l'adversaire. Une telle formation de 10 000 hommes occupait une surface de 60 m sur 60.

L'infanterie : Le corps d'infanterie avait trois dispositifs de combats : en ligne de front sur quelques rangs formant une sorte de rempart ; en cercle très en usage chez les Suisses, employé par les Français à Bouvines ; en bloc comme la bataille en forme de quadrilatère, auquel s'ajoute un triangle d'hommes faisant face à l'adversaire. Une telle formation de 10 000 hommes occupait une surface de 60 m sur 60.

La cavalerie montée : Constituée de 3 ou 4 rangs de cavaliers formant une « bataille ». L'ensemble était constitué de petits groupes tactiques appelés « conrois » groupés autour d'une bannière représentant une famille ou un seigneur. On formait alors des blocs de cavaliers et de lances le plus serré possible.

La cavalerie montée : Constituée de 3 ou 4 rangs de cavaliers formant une « bataille ». L'ensemble était constitué de petits groupes tactiques appelés « conrois » groupés autour d'une bannière représentant une famille ou un seigneur. On formait alors des blocs de cavaliers et de lances le plus serré possible.

Du comté de Flandre à la mort de son père Baudouin IX, Philippe Auguste lui fit épouser Ferrand de Portugal qu'il espérait soumettre facilement à sa politique. Mais le nouveau comte fut attiré du côté de l'Angleterre par ses drapiers qui avaient besoin de laine anglaise, et il entra dans la coalition européenne dirigée par Jean Sans Terre et Otton IV, contre la France. Après avoir brûlé Lille en 1213, Philippe Auguste gagne la bataille de Bouvines en 1214

Du comté de Flandre à la mort de son père Baudouin IX, Philippe Auguste lui fit épouser Ferrand de Portugal qu'il espérait soumettre facilement à sa politique. Mais le nouveau comte fut attiré du côté de l'Angleterre par ses drapiers qui avaient besoin de laine anglaise, et il entra dans la coalition européenne dirigée par Jean Sans Terre et Otton IV, contre la France. Après avoir brûlé Lille en 1213, Philippe Auguste gagne la bataille de Bouvines en 1214

Commemorative stamp 2014-Battle of Bovines. The Battle of Bouvines is probably the most important battle that most people have never heard of. This battle which took place outside Lille in Flanders, ended the 12 year war between England and the Holy Roman Empire, and France. The relatively unknown battle had far reaching results for the history of France and England. It was this battle which led King John to negotiate with the Barons and seal the Magna Carta.

Commemorative stamp 2014-Battle of Bovines. The Battle of Bouvines is probably the most important battle that most people have never heard of. This battle which took place outside Lille in Flanders, ended the 12 year war between England and the Holy Roman Empire, and France. The relatively unknown battle had far reaching results for the history of France and England. It was this battle which led King John to negotiate with the Barons and seal the Magna Carta.

Les Blasons ci dessous, représente, l'armée des coalisés ... Bouvines

Les Blasons ci dessous, représente, l'armée des coalisés ... Bouvines

le Château de Courtrai. En 1298, le roi de France, Philippe le Bel, fit construire le Château de Courtrai quelques mois après son victorieux siège de Lille qui appartenait jusqu'alors au comte de Flandre, Gui de Dampierre.

le Château de Courtrai. En 1298, le roi de France, Philippe le Bel, fit construire le Château de Courtrai quelques mois après son victorieux siège de Lille qui appartenait jusqu'alors au comte de Flandre, Gui de Dampierre.

Pendant le Moyen Âge, il y avait toute sorte d'armes de jet (arc court, arc long, arbalète), l'avantage des archers était de pouvoir tuer l'ennemi sans engager de combat individuel. Très pratiqué dans les temps anciens, l'arme de jet s'oublia au début du Moyen Âge où les chevaliers dominaient les territoires. Le code d'honneur rejetait l'arc, qui est considéré comme l'arme d'un lâche.

Pendant le Moyen Âge, il y avait toute sorte d'armes de jet (arc court, arc long, arbalète), l'avantage des archers était de pouvoir tuer l'ennemi sans engager de combat individuel. Très pratiqué dans les temps anciens, l'arme de jet s'oublia au début du Moyen Âge où les chevaliers dominaient les territoires. Le code d'honneur rejetait l'arc, qui est considéré comme l'arme d'un lâche.

Pinterest
Search